King Rocky Records

Derrière KING ROCKY RECORDS se cache l’Association Rootsblogreggae. Le label a été fondé en 2014 en réponse à l’appel de Marcus Reid, une connaissance d’un des membres de l’Association. Aujourd’hui Elder respecté plus connu sous le nom de Baba Ras Marcus, Reid a durant les années 1970, enregistré plusieurs titres. Un de ses morceaux Poor man Cry sorti en 1978 et sur lequel apparait Augustus Pablo et son mélodica, venait de ressortir sans son autorisation, sous un titre et nom d’artiste différents. L’association décide alors de l’aider, trouve un nom de label et s’empresse de ressortir le 45T identique à l’original. 

L’unique cochon d’Inde du reggae revient dans les bons bacs en 2015 avec un coffret de deux singles : Smile. Sur le Smile riddim du légendaire Studio One, on retrouve ici The Viceroys, Mike Brooks, Determine et une version instrumentale enregistrés en 2000 et produits par Reggae Remedy.

En 2016 c’est une autre production de Reid qui se voit rééditer par KING ROCKY RECORDS : un deux titres très confidentiel sorti en 1974 sur lequel on retrouve le duo The Dedicators composé de Reid et Hyaana Walker sur Why suivi d’une version.

Un an plus tard, le label réédite simultanément deux 45T : Mike Brooks sur Sensi man suivi de son dub sorti label vierge en 1982, et Jah Lloyd avec Zion rock décliné en Rebel rock, une version instrumentale du tromboniste Vin Gordon.

Après une pause d’un an, KING ROCKY RECORDS travaille sur une nouvelle sortie pour 2019, une production oubliée qui ne demande qu’à tourner sur les platines…