Quels sont les équipements indispensables pour un dentiste ?

Vous venez de décrocher votre diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire et souhaitez à présent ouvrir votre propre cabinet ? Félicitations ! Il n’est pas inhabituel de se sentir un peu perdu lors de son installation : quels sont les essentiels à avoir dans son cabinet ? Quels sont les équipements dans lesquels il n’est pas forcément utile d’investir pour le moment ? On fait le point dans cet article.

La tenue de protection

Comme tout professionnel de santé, le dentiste doit se munir d’une tenue adaptée à la pratique de son activité. Celui-ci doit se protéger des éventuelles saletés (éclaboussures, projections…) qu’impliquent les soins à un patient. Il doit donc pour cela enfiler une blouse, des gants, un masque, sans oublier des lunettes de protection ou un écran facial de qualité.

Pensez à la salle d’attente

Qui dit cabinet dit forcément salle d’attente : cette dernière constitue la première vision que la clientèle a de votre espace de travail. Il est donc important de soigner la disposition et la décoration de celui-ci. Le but ? Créer un espace cosy au sein duquel les patients se sentent à leur aise, sans toutefois en faire trop. Aménagez cet espace avec quelques plantes vertes et des chaises confortables. Ajoutez des livres, des magazines, des flyers de prévention et de jolies affiches. Le tour est joué !

Le mobilier

Passons maintenant à la salle d’examen :

  • Le fauteuil : le patient s’y installe durant toute la durée des soins. Il est donc primordial d’opter pour un fauteuil doté d’un dossier confortable. Il peut s’acheter seul ou équipé d’un système d’éclairage, d’aspiration et d’accessoires (plateau, crachoir…) : on parle alors d’une station complète.
  • La lumière ou scialytique : située au-dessus du fauteuil, la lumière se compose d’un bras et d’une tête. Elle aide le praticien à mieux voir l’intérieur de la bouche du patient. L’éclairage opératoire est pourvu d’une lumière LED afin de refléter les couleurs aussi fidèlement que possible.
  • Le tabouret : l’ergonomie est une problématique à prendre au sérieux. Il est nécessaire d’être bien installé durant ses heures de travail, sous peine de souffrir de douleurs sur le long terme. Le tabouret du dentiste peut être doté d’accoudoirs (appelé barre de soutien) afin d’obtenir des gestes précis.

Les instruments

  • Le miroir : ce petit outil sert à mieux examiner les parties de la cavité buccale qui sont difficilement visibles, telles que l’arrière des dents.
  • La seringue à eau et à air : un autre instrument de base dans le domaine dentaire destiné à laver et à sécher les dents.
  • La pompe à salive : indispensable pour aspirer l’eau et la salive dans la bouche du patient.
  • Les sondes : un instrument dentaire fondamental, qui permet entre autres de détecter les caries et d’évaluer le niveau de la plaque bactérienne.
  • Les alicates : ces pinces à découper sont utilisées pour les fils, les tiges, mais également le plâtre en orthodontie.

Les consommables

Enfin, ces petits accessoires jetables représentent une partie importante de l’équipement d’un dentiste. On retrouve notamment :

  • Les tabliers pour protéger les vêtements du patient ;
  • Les gants jetables, utilisés durant les soins pour garantir une hygiène irréprochable ;
  • Les couvre-chaussures à usage unique ;
  • Les fraises dentaires…

Rastart

Rastart, votre magazine généraliste en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *