La prévoyance pour l’auto-entrepreneur : avantages, prix, les meilleures

Le statut d’auto-entrepreneur ou de micro-entreprise est soumis à un régime micro-social qui ne nécessite pas forcément une couverture santé comme c’est le cas pour les salariés. C’est pour cette raison que bon nombre de travailleurs de ce secteur sollicitent des contrats de prévoyance auprès des organismes d’assurance. Ici, l’idée est de compléter le régime normal. Si vous envisagez de devenir un autoentrepreneur, vous découvrirez dans cet article les différents avantages qu’une assurance santé prévoyance peut vous apporter. De plus, les meilleures opportunités en matière de prix sont présentées ici. 

La prévoyance auto-entrepreneur : c’est quoi ? 

La prévoyance auto-entrepreneur peut être présentée comme une variété du contrat d’assurance classique. Sa particularité est qu’il ne couvre que les accidents de la vie. Son objectif vis-à-vis d’un auto-entrepreneur est de limiter les risques de perte de revenus à travers l’octroi d’indemnités. Elles peuvent être perçues sous forme de rente, de capital ou d’indemnités journalières. 

Les avantages de la prévoyance auto-entrepreneur 

En tant qu’un auto-entrepreneur, il est tout à fait normal que vous vous demandiez si la souscription à un contrat de prévoyance est obligatoire pour votre statut professionnel. La réponse est non. Cependant, en dépit de cet aspect facultatif de la prévoyance auto-entrepreneur, il s’agit d’une formalité qui peut s’avérer très importante. Surtout en ce qui concerne ses avantages.

En effet, cette forme de contrat d’assurance permet de garantir une stabilité financière au cas où l’auto-entrepreneur subirait un accident de la vie. Les accidents pris en compte ici sont ceux qui sont susceptibles de conduire à une cessation partielle ou définitive de l’activité professionnelle. La perte du travail doit être due à un manque de capacité physique ou intellectuelle décernée chez l’auto-employé suite à l’accident. Le contrat permet également de maintenir un équilibre matériel. 

Compte tenu de votre statut d’auto-entrepreneur, le flux d’activités dans votre entreprise et le niveau de vie de votre famille dépendent essentiellement de vous. Lorsque vous devez faire face à un sinistre, les indemnités versées par votre assureur vous permettront de garder un niveau de vie normal tout en subvenant aux besoins de votre famille. Souscrire à ce contrat est aussi un fait rassurant pour la pérennité de votre entreprise, puisque le montant des indemnités est suffisamment élevé pour vous permettre de ne pas recourir à un près afin de surmonter cette épreuve. 

Quelles sont les garanties que vous pouvez avoir avec une prévoyance auto-entrepreneur ? 

Dans le cadre d’une assurance prévoyance, plusieurs garanties sont offertes à l’auto-entrepreneur. 

Le maintien du salaire de l’auto-entrepreneur

En dehors d’un accident, bon nombre de raisons peuvent vous empêcher de travailler pendant une certaine période, sans oublier qu’il peut s’agir d’un arrêt définitif. Étant donné que cette situation peut entraîner la suspension de vos revenus, les assureurs vous versent une rente ou des indemnités journalières afin de vous permettre de maintenir les mêmes avantages financiers que lorsque vous étiez en situation normale d’activité. 

La protection en cas d’invalidité de l’auto-entrepreneur 

La souscription à un contrat de prévoyance auto-entrepreneur vous permet de prévenir les inaptitudes physiques et mentales pouvant perturber votre vie quotidienne (invalidité fonctionnelle) et celles qui affectent d’une manière ou d’une autre votre activité professionnelle (invalidité professionnelle). Dans chacun de ces cas, vous aurez droit à une rente, un capital ou à un versement d’indemnités journalières. La valeur du montant versé est déterminée à partir de la gravité de l’invalidité ou sur la base des recommandations d’un médecin engagé par l’assureur. 

Une garantie décès pour l’auto-entrepreneur 

La souscription à cette protection peut permettre à un auto-entrepreneur de bénéficier d’une garantie décès. L’objectif de cet avantage est de porter une assistance matérielle à la famille d’un auto-entrepreneur décédé. Elle se fait à travers le versement d’une rente ou d’un capital à ses ayants droit. Cependant, cette clause dépend des options retenues par le souscripteur et l’assureur lors de l’établissement du contrat. 

Une prise en charge de la grossesse

La grossesse peut occasionner un arrêt de travail temporaire chez les femmes auto-entrepreneurs. Même si pendant cette cessation d’activité professionnelle, elles auront droit à des indemnités au même titre que les hommes, le montant de ces versements peut ne pas suffire pour leur situation. C’est pour cela qu’il est important de souscrire un contrat d’assurance prévoyance pour bénéficier d’une prise en charge de la grossesse. 

Combien peut coûter une assurance prévoyance auto-entrepreneur ? 

Les contrats d’assurance prévoyance auto-entrepreneur sont proposés pour un montant minimal de 20 € par mois. Cependant, il faut garder à l’esprit que ce prix varie en fonction de plusieurs facteurs. Tout d’abord, les tarifs appliqués changent constamment d’un assureur à un autre. Mieux encore, la plupart des organismes de prévoyance appliquent des prix évolutifs.

Tout compte fait, voici les critères qui font varier le montant de la cotisation de l’assurance prévoyance : 

  • Le type de risques couverts par le contrat
  • La valeur des indemnités prévues
  • Le type de contrat (adaptable ou non)
  • Les cas d’exception
  • Les conditions de délai

Sur la base de ces critères, vous pouvez déterminer la valeur de votre cotisation mensuelle pour ce type de protection. Il est également possible d’essayer un comparatif en ligne afin de dénicher la meilleure offre pour vous. 

Mutuelle et prévoyance : quelles différences ?

Lorsqu’on est auto entrepreneur, on entend souvent parler de la prévoyance santé. Cette assurance permet de se couvrir en cas d’imprévu médical : incapacité, accident, maladie… Cette assurance peut parfois être confondue avec l’assurance santé complémentaire. Néanmoins, leur objectif est différent. En effet, la mutuelle est une assurance santé privée qui couvre les frais médicaux et non les conséquences de votre état de santé. Par exemple, vous allez chez le médecin traitant et il vous facture 25 €. La sécurité sociale vous rembourse 70 % de ce montant. Votre mutuelle se charge de compléter le remboursement en fonction de votre contrat. Pour des sommes plus élevées comme une hospitalisation ou un examen onéreux, la mutuelle permet de pouvoir se faire soigner correctement. Pour un auto entrepreneur, il est important de penser à la mutuelle santé. En effet, lorsqu’on est salarié, c’est notre employeur qui prend en charge tout ou une partie des cotisations et qui choisit L’organisme d’assurance. Lorsqu’on est auto entrepreneur et que les droits prennent fin, il est indispensable de souscrire une mutuelle pour auto-entrepreneur sur lesfurets.com qui s’avère être le meilleur comparateur en ligne.

Comment choisir une mutuelle pour auto entrepreneur ?

Depuis peu, les auto entrepreneurs sont soumis au régime général. Autrement dit, depuis 2019, il n’y a plus de RSI pour la protection sociale. C’est la CPAM qui a pris le relais. Ainsi, il ne reste plus qu’à trouver une mutuelle au meilleur prix et adaptée à vos besoins en termes de santé. Dans un premier temps, il convient de faire le point sur votre état de santé. Par exemple, si vous portez des lunettes, ou un appareillage dentaire et que vous êtes amené à consulter souvent des spécialistes, il faudra prendre un contrat de mutuelle assez renforcé. Le contrat de base couvre peu ce type de prestations. En outre, il est nécessaire de prendre en compte la nature de votre activité professionnelle. Par exemple, si vous travaillez dans le BTP, mais n’hésitez pas en découvrir plus afin d’anticiper les éventuels risques à court et à long terme. Une personne travaillant chez elle, sur un ordinateur, a beaucoup moins de risques de développer certaines maladies.

On remarque que de nombreux indépendants font l’impasse sur la mutuelle santé, faute de moyens. Pourtant, il s’agit de la première assurance à laquelle il faut souscrire pour pouvoir bénéficier de soins médicaux. La prévoyance est un complément pour vous couvrir en cas d’arrêt maladie, puisque la CPAM ne vous versera pas d’IJ.

Avatar photo

Rastart

Rastart, votre magazine généraliste en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.