L’auto-entreprise est-elle encore intéressante en 2021 ?

En raison de la crise sanitaire, le monde du travail connaît quelques perturbations en ce moment. C’est l’une des raisons pour laquelle de plus en plus de personnes souhaitent créer une auto-entreprise. Il s’agit d’une option qui peut être relativement bénéfique en 2021. Si vous envisagez de devenir auto-entrepreneur, mais que vous avez des doutes, découvrez comment vous pouvez profiter de ce statut en 2021.

L’auto-entreprise vous permet d’être votre propre patron

Si vous avez l’intention de devenir auto-entrepreneur en 2021, vous devez détenir certaines informations juridiques et opérationnelles sur ce statut. Notez que les termes d’auto-entreprise et de micro-entreprise ont « fusionné » pour ne former qu’un au regard de l’administration. Ainsi, même si dans le langage courant, la plupart des gens continuent d’employer le nom d’auto-entrepreneur, vous serez bel et bien un micro-entrepreneur aux yeux de la loi.

Il faudra également comprendre que c’est votre expérience, votre jugement et vos connaissances qui seront déterminants. Par ailleurs, devenir auto-entrepreneur en France ne nécessite pas un diplôme ou une formation.

Vous n’aurez pas de supérieur qui vous dira comment et quand faire votre travail. Ainsi, vous pourrez prendre les décisions que vous jugerez les plus appropriées pour votre carrière et mener vos projets là où cela vous intéressera le plus. Vous aurez le contrôle total de votre activité. De même, être auto-entrepreneur vous donnera l’occasion de connaître votre micro-entreprise sous tous ses aspects.

L’auto-entreprise exige un investissement initial minimal

Lorsque vous démarrez une activité économique, vous êtes obligé de vous enregistrer. L’avantage de s’inscrire en tant qu’auto-entrepreneur par rapport à la création d’une société ou d’autres formes juridiques est très intéressant. L’enregistrement en tant qu’auto-entrepreneur est gratuit et ne relève généralement pas d’un processus compliqué.

Ce régime est très différent des autres formes juridiques, où les coûts de constitution sont importants et où vous ne pouvez pas créer l’entreprise immédiatement. L’idéal, si vous souhaitez créer votre propre entreprise pour la première fois en 2021, est de le faire en tant qu’auto-entrepreneur, afin de pouvoir l’essayer sans risque et presque sans investissement.

auto-entrepreneur micro-entreprise

La réduction des charges sociales

L’autre élément intéressant quand on parle de l’auto entreprise en 2021 est le fait que les jeunes auto-entrepreneurs peuvent bénéficier d’une exonération partielle de la taxe sociale via l’ACRE. Ce soutien est valable pendant la première année suivant la création de l’entreprise. Pour en profiter, vous devez remplir des conditions telles que :

  • être un demandeur d’emploi indemnisé,
  • être un demandeur d’emploi non indemnisé enregistré à Pôle emploi plus de six mois au cours des 18 derniers mois,
  • être bénéficiaire de l’ASS ou du revenu de solidarité active (RSA),
  • avoir entre 18 ans et 26 ans,
  • avoir moins de 30 ans et être reconnu handicapé.

Il vous suffit de déclarer votre chiffre d’affaires par voie électronique chaque mois ou chaque trimestre. Vos primes sont alors automatiquement calculées et déduites. À la fin de la première année suivant la création, l’exemption expirera et les taux normaux de cotisations de Sécurité sociale s’appliqueront.

La responsabilité personnelle des auto-entrepreneurs

Si créer une auto entreprise peut être intéressant en 2021, elle peut également vous désavantager dans certains cas. L’auto entreprise est une forme spécifique d’entrepreneuriat. Contrairement aux sociétés, qui sont des entités juridiques, une auto-entreprise est formellement enregistrée au nom de son dirigeant.

Par conséquent, il n’y aura pas de distinction entre votre patrimoine personnel et celui de votre entreprise. En cas d’insolvabilité, les biens privés d’une auto-entreprise ne sont pas protégés et peuvent donc être saisis. Toutefois, vous avez la possibilité de faire une déclaration d’insaisissabilité pour assurer la protection de votre patrimoine personnel.

La TVA n’est pas remboursable au-dessus d’un certain seuil

Le statut d’auto-entrepreneur vous permet également d’être exonéré de la TVA de base si votre chiffre d’affaires ne dépasse pas un certain seuil. Toutefois, si vous ne facturez pas la TVA à vos clients, vous ne pouvez pas la récupérer. Si vous avez des dépenses professionnelles élevées, mais un chiffre d’affaires faible, vous devrez payer la TVA sur ces achats.

Créer une micro-entreprise en 2021 peut être en grande partie intéressant étant donné les différents avantages que ce statut vous offre. Toutefois, être un auto-entrepreneur comporte certaines limites.

Rastart

Rastart, votre magazine généraliste en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *