Quelle formation pour devenir orthodontiste ?

Comprendre l’organisme humain a toujours été le but de la science. Plusieurs spécialités ont vu le jour pour permettre une avancée significative dans le traitement des pathologies rares. Réputé dans le domaine des corrections de la position des dents ou de la mâchoire, le métier d’orthodontiste trouve une place de choix dans les établissements hospitaliers. Fonction similaire à celui d’un chirurgien plastique, l’orthodontiste est un esthéticien. Le devenir, demande assiduité, sacrifice et performance. Outre ses qualités, il faut un suivi académique obligatoire parachevé par des études complémentaires en orthodontie.

Une formation de dentiste généraliste

Les facultés de médecine et les nombreux instituts offrent des formations en dentisterie générale. Ces études s’étalent sur une période de 6 ans avec à la fin un diplôme l’obtention d’un doctorat en chirurgie dentaire. Apres le bac, en faculté d’ontologie, vous avez droit à une formation de 3 cycles soldée par la présentation d’une thèse. La médecine dentaire vous fascine, découvrez cette formation pour devenir orthodontiste. La formation propose des cours en alternance et des stages professionnels dans les établissements hospitaliers. 

Une formation supplémentaire

S’il est vrai qu’en 6 ans vous obtenez les capacités d’un dentiste, avec 4 années de plus, vous acquérez des compétences en orthodontie. La profession ne se limite pas seulement à corriger les disfonctionnements dentaires et de la mâchoire. Au cours de ses années additionnelles, en plus des conseils, vous aurez la possibilité de vous familiariser avec des outils high tech. Ceci pour effectuer des travaux et recherches spécifiques. Les formations sont également accessibles pour les personnes qui exercent déjà. Il s’agit ici des chirurgiens-dentistes, des pédodontistes, des stomatologues et bien d’autres encore. Ces derniers devront tout simplement compléter leurs connaissances dans un internat ou dans des écoles spécialisées. Travaillant en collaboration avec le chirurgien-dentiste, l’orthodontiste doit être inflexible, minutieux et travailler avec exactitude. 

Rastart

Rastart, votre magazine généraliste en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *