Quelles sont les bonnes pratiques pour éviter les cambriolages ?

Avec l’émergence des dispositifs de sécurité à implanter dans les habitations, les cambriolages tendent de plus en plus à baisser. Malgré cette baisse, les cambriolages restent fréquents et s’étendent de plus en plus aux petites villes et villages. Pour contrer ces événements, il existe plusieurs bonnes pratiques à mettre en place. Continuez la lecture de notre article pour les découvrir.

Anticipez sur les démarches à mener auprès de l’assureur

Avant de mettre en place un certain nombre de bonnes pratiques ou d’implanter des dispositifs de sécurité, il est essentiel de vous renseigner auprès de votre assureur pour connaître votre couverture, ses inclusions et surtout, ses exclusions. Grâce à cette anticipation, vous saurez comment réagir face à un événement malheureux comme un cambriolage, un vol ou encore un dégât des eaux. Pour connaître les clauses de votre couverture, rien de plus facile : contentez-vous de lire votre contrat et demandez des informations supplémentaires à votre assurance si toutefois vous ne comprenez pas tout. Si vous n’avez pas encore souscrit de contrat, c’est le moment de s’y mettre. De nombreux assureurs seront prêts à vous accompagner dans vos démarches comme la Macif. Cet assureur bien connu propose d’ailleurs un service de simulation directement en ligne sur son site : une bonne idée pour avoir une idée de combien vous coûtera votre assurance et pour comparer ce prix. [En savoir plus].

Ne laissez pas un double de clé à l’extérieur

Cela peut sembler être une bonne idée de laisser un double de clés caché sous un pot de fleurs ou un paillasson au cas où vous seriez enfermé dehors mais c’est une invitation ouverte pour un cambrioleur à entrer sans difficulté. Quelqu’un pourrait également vous voir récupérer la clé à un moment donné, révélant ainsi votre cachette. Donnez plutôt un double à un voisin que vous connaissez bien ou à un ami qui vit à proximité pour qu’il le garde en lieu sûr. Comme la plupart des gens possèdent aujourd’hui un téléphone portable, si vous vous enfermez dehors, vous pouvez appeler à l’aide ou vous rendre au domicile de cette personne. N’oubliez pas de ne jamais inscrire d’informations permettant de vous identifier sur vos clés de maison. Si vous les perdez et que quelqu’un d’autre les trouve, il sera assez facile de remonter jusqu’à votre domicile et de s’y introduire. 

Préparez-vous avant les vacances

Les cambriolages connaissent un pic pendant l’été, lorsque les gens partent en vacances. Si vous vous absentez de la ville pendant une période prolongée, prévenez les voisins en qui vous avez confiance de votre voyage et demandez-leur de surveiller votre propriété pendant cette période.

Plus important encore, lorsque vous quittez la ville, ne laissez pas de traces d’une maison vide. Cela ne fera que donner à votre maison l’apparence d’une cible géante pour un voleur. Tout d’abord, si vous avez un téléphone fixe, ne changez pas votre message pour avertir les appelants que vous avez quitté la ville. Évitez également d’avoir du courrier empilé, des pelouses envahies par la végétation et des journaux éparpillés dans votre cour, qui sont autant de signaux sûrs que vous êtes loin de chez vous. Demandez à un ami de garder votre maison ou au moins de ramasser votre courrier et vos journaux. Demandez-lui de déplacer votre voiture périodiquement pour donner l’impression que vous êtes toujours là. En hiver, si vous vivez dans un climat froid, pensez à demander à quelqu’un de déneiger votre entrée. En été, demandez à quelqu’un de tondre votre pelouse.

Sécurisez votre jardin

Les grands arbustes et les arbres sont des cachettes idéales pour les cambrioleurs qui attendent que la voie soit libre pour pénétrer dans votre maison. Cela ne signifie pas que vous devez couper toutes les plantes de votre jardin. Veillez simplement à ce qu’elles soient bien entretenues. Les arbustes bas situés devant les fenêtres offrent une couverture supplémentaire aux voleurs qui tentent de s’y introduire. Coupez les branches des grands arbres qui atteignent les fenêtres des étages supérieurs et protégez-les contre les attaques venant d’en haut. En taillant régulièrement les grands buissons et les branches d’arbres, vous éliminez également les ombres sombres qui aident à cacher les intrus.

Vous pouvez mettre en œuvre ces techniques selon diverses combinaisons, en fonction de votre propriété, de votre ville et de vos fréquentations.

Rastart

Rastart, votre magazine généraliste en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *