7 exemples d’utilisation d’un chatbot pour les ressources humaines

Un chatbot est un programme informatique capable de tenir une conversation de façon naturelle avec des personnes. Encore appelé robot conversationnel, il est en mesure de comprendre le sens des phrases et d’y apporter les réponses les plus adaptées. Il est de plus en plus utilisé et presque tous les secteurs d’activité y font recours principalement pour le service client.

Le domaine des ressources humaines n’échappe pas à cette règle. Le rôle de ce robot pourrait s’étendre à plusieurs niveaux pour une satisfaction totale. Pour vous aider à comprendre davantage l’utilisation du chatbot dans les RH (ressources humaines), lisez ces quelques exemples.

1- Le recrutement

Le chatbot peut aider énormément les entreprises dans leur processus de recrutement. Il est en mesure de traiter rapidement de nombreuses demandes. Ce qui allège la tâche aux ressources humaines qui pourront profiter de ce filtre pour choisir le candidat à retenir. La quantité de travail, les nombreux documents à traiter sont faits de manière automatique. Le processus de recrutement se fera ainsi en quelques jours seulement. Or, s’il fallait traiter manuellement plusieurs dizaines de demandes avant, le travail aurait duré des semaines.

Le chatbot ressources humaines pourrait également permettre à ce que les candidats fassent leur entretien depuis le confort de leur domicile. Les candidats stressés par les entretiens physiques auront plus de facilité à passer le stress. Ils seront jugés clairement sur leurs compétences et sans jugement de valeur.

2 – Répondre aux questions des candidats

L’une des utilisations utiles du chatbot est de répondre aux questions des candidats. Lorsqu’un recrutement est lancé, ils ont généralement un nombre important de questions à poser. Celles-ci peuvent porter sur le poste, ses responsabilités et ses avantages, et bien d’autres détails. Face à ces différentes questions, le bot peut répondre sans difficulté. Les équipes RH n’auront plus à laisser les tâches importantes pour répondre à ces interrogations.

3 – Formation des employés

Le bot peut être programmé pour organiser et gérer la formation des employés. Suivant une période définie, il pourra engager de façon automatique les programmes de formation. Le processus peut donc être interactif, car le robot pourra poser des questions auxquelles chaque participant devra répondre. Ce qui change avec les formations dans lesquelles les participants suivent simplement des vidéos sans intervenir. C’est aussi une manière efficace de connaître l’impact des séances organisées. Le résultat peut être plus efficace qu’une présentation PowerPoint bien organisée.

4 – Assistance des équipes

Les bots peuvent participer au recrutement des employés. Mais leurs missions vont encore plus loin. Ils ont également la capacité d’assister les équipes en place dans leurs missions quotidiennes. Le travail quotidien sur le plan professionnel peut être parfois pénible à gérer. Un assistant virtuel serait d’une très grande aide pour le service RH qui doit tout organiser. Le service pourra donc aisément utiliser le robot pour planifier les réunions de travail. De même, il peut servir à répondre aux questions opérationnelles, mais aussi à divers aspects de la vie professionnelle. La productivité est augmentée grâce à cela et de façon considérable. De meilleurs résultats en débouchent pour le service RH, mais aussi pour l’entreprise en général.

5 – Traitement efficace des données RH

En traitant toutes les données liées aux ressources humaines, le bot permet de créer de la valeur pour l’entreprise. Le chatbot est en mesure de détecter puis d’enregistrer les questions les plus posées. Ce qui représente un véritable atout pour l’entreprise. Grâce à l’identification de ces détails, il est plus simple de connaître les points sur lesquels il faudra travailler.

Ces données recueillies permettent d’améliorer, au besoin, certaines branches de la structure. Elles pourront par la suite conduire à une enquête de satisfaction qui servira à perfectionner chaque fois tout ce qu’il faut pour un meilleur fonctionnement de la structure.

6 – Auto-évaluation

Une enquête a montré que la plupart des responsables des ressources humaines désirent tous changer le processus d’évaluation traditionnel. La grande majorité estime que la méthode en plus d’être dépassée est inefficace pour les résultats attendus. Un bot bien mis en place pourra suivre les avancées dans chaque branche de la structure.

Des commentaires et niveaux de performance peuvent être envoyés périodiquement aux employés. Le but est d’amener les employés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour atteindre les objectifs fixés. Cette méthode facilite les examens annuels, mais avant l’autoévaluation au niveau de tous les collaborateurs.

7 – Communication d’informations

Avoir des informations sur les congés, les salaires, est plus facile avec un chatbot. Si vous recherchez des données relatives au fonctionnement interne de l’entreprise, le bot pourra y répondre simplement. Plus besoin de courir après un responsable RH pour avoir une réponse.

Dans le même temps, le service RH est concentré sur des questions plus importantes pour le développement de l’entreprise. Toutes les informations à partager aux employés peuvent être confiées au robot. Il s’en chargera très rapidement et pourra également, par la même occasion, répondre aux demandes qui suivront.

Avatar photo

Rastart

Rastart, votre magazine généraliste en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.