Violence Conjugales / Violence dans le couple / Femme Battue

La violence touche bien plus de couples qu’on pourrait le penser, et cela dans tous les milieux sociaux. On estime qu’environ une femme sur cinq a rencontré ou rencontrera la violence dans son couple ! Une proportion énorme.

Différentes formes de violence conjugale

Ce sont bien entendu le plus souvent les femmes qui sont victimes de la violence. Toutefois, il existe d’autres situations de violence dans le couple: celle exercée par une femme sur un homme, rare, mais existant (certains hommes sont déjà venus en consultation chez moi pour aborder la question de la violence de leur compagne). Cette violence est très problématique aussi, puisque le fait d’être un homme ne permet pas ipso facto, simplement parce qu’il est un homme, de réagir à la violence de sa conjointe.
Parfois, ce sont les disputes qui dégénèrent fréquemment. Il n’y a pas Monsieur qui bat Madame, ou l’inverse, mais tous les deux en viennent aux mains, se donnent des gifles, des claques, des coups, sans qu’il y en ait un des deux qui soit l’agresseur, et l’autre l’agressé.
Enfin, il y a également les situations dites de violence psychologique, où l’un des deux conjoints va systématiquement dénigrer, humilier, rabaisser, insulter, isoler, repousser l’autre en créant beaucoup de souffrance.

Installation insidieuse de la violence dans le couple

Généralement, la violence s’installe très progressivement. La première manifestation de violence passe, plus ou moins, inaperçue. Typiquement, il s’agit d’une apparente ‘grosse colère’ de monsieur. Celui-ci va par exemple jeter un objet, se montrer physiquement menaçant, ou agresser verbalement, ou se montrer grossier (Ta gueule!!). S’il n’y a pas véritablement de casse, ce premier signal d’alarme très sérieux va être minimisé. Monsieur va se trouver des excuses, Madame va lui trouver des excuses et ne lui indiquera pas, fermement, que la situation est inacceptable pour elle.
La prochaine crise est juste un peu plus grave; cette fois-ci, il l’a bousculée. Mais elle, par amour, passera encore l’éponge. Monsieur tout penaud demande pardon et promet. Il explique qu’il est tendu au boulot. On se réconcilie. On fait l’amour. Et ainsi de suite jusqu’à des situations qui peuvent devenir gravissimes. La domination violente s’installe d’un côté, la peur s’installe de l’autre.
Hélas! le cycle de la violence est engagé.

Des nuances…. à nuancer !

Première nuance: celle de la responsabilité de Madame. Il serait très dangereux de dire que Madame possède une part de responsabilité dans la situation de violence. Dans son installation, peut-être. Bizarrement en effet, certaines ne décodent pas le comportement de leur conjoint comme étant violent. Déni ? Inconscience ? Répétition et acceptation d’un scénario connu pendant l’enfance ? Parfois, simplement, dépendante financièrement, elle n’a pas le choix. Certaines attitudes en tous les cas vont, dans une certaine mesure, valider, avaliser la violence de Monsieur. Ouvrir une place dans le couple à la violence. D’autres femmes, par exemple, vont immédiatement détecter, en tout début de relation, la violence chez un homme, et s’en éloigner tout aussi directement. Cela ne justifie ou n’excuse rien du comportement de l’agresseur.
Monsieur est-il un monstre sanguinaire. Si c’est parfois le cas, mieux vaut plutôt que monsieur se rende compte qu’il a un sérieux problème de comportement en couple, ou de gestion des ses émotions agressives.
Idéalement, il vaut mieux régler à deux le problème de violence. Mais cela est vraiment idéal!

 

En quelques chiffres :

 

 

Caroline Dehaas est une militante féministe qui a monté son blog « viedemeuf.fr » Le Blog est ouvert par « Osez le féminisme » pour dénoncer les inégalités femmes-hommes qui persistent dans notre société.

Femme ou homme, chaque jour, vous en avez marre d’allumer la télévision ou de vous connecter sur Internet et de tomber sur une pub représentant une femme les mains dans la vaisselle ? De prendre le métro et de voir des affiches avec une femme à moitié nue qui met en valeur un produit ? D’entendre un homme lancer l’éternel « c’est Madame ou Mademoiselle? » lorsqu’il s’adresse à une femme ? De voir votre petit neveu jeter un regard dédaigneux sur un joli T-Shirt rose qu’on lui a offert, en s’exclamant : « Beurk, c’est pour les filles ! »

Ces situations ne relèvent pas que de la simple anecdote. Aujourd’hui, le sexisme ordinaire se retrouve dans tous les domaines de la société, il se diffuse et se manifeste de façon parfois évidente, mais très souvent sournoise. Il est le terreau fertile des humiliations, des discriminations et de toutes les violences faites aux femmes.

Il incombe à chacune et chacun de le combattre afin d’atteindre enfin réellement l’égalité femmes-hommes !

Le Blog est donc destiné pour raconter vos anecdotes et expériences! Ouvert à toutes et à tous, pour lutter contre les stéréotypes, écraser les clichés, faire reculer les archaïsmes et avancer l’Egalité !

lien du site : http://www.viedemeuf.fr/

 

Sources : le.psychologue.be / lefigaro.fr