Le rapport pour réguler le marché – par Terra Nova –

Contrôler le marché légalisé du cannabis en France

Dans un rapport daté de décembre 2014, Terra Nova se prononçait pour la légalisation du cannabis en France. Il démontrait, d’une part, l’échec des politiques menées à l’encontre de cette substance depuis plus de 40 ans ; d’autre part, il tentait d’évaluer les impacts économiques positifs qui pourraient être associés à un scénario de légalisation du cannabis dans le cadre d’un monopole public permettant de contrôler étroitement le prix et du même coup l’évolution de la consommation.

De nombreux pays, dont les Etats-Unis ou l’Uruguay, ont changé d’approche dans la lutte contre la drogue, et le cannabis en particulier. Comment expliquer cette évolution ? La politique de répression est doublement coûteuse : elle est onéreuse et inefficace. La France se situe en effet parmi les plus gros consommateurs de cannabis par habitant en Europe. Dans cette étude, Pierre Kopp, Christian Ben Lakhdar et Romain Perez mesurent l’impact de trois scénarios possibles pour sortir cette politique de l’impasse. C’est la légalisation de la production, de la vente et de l’usage dans le cadre d’un monopole public qui apparaît comme la politique la plus apte à contrôler la consommation et à permettre la prévention nécessaire.

La légalisation permettrait surtout de mieux accompagner les populations en difficulté en allouant des ressources conséquentes à la prévention, en particulier chez les jeunes adultes. Elle assurerait un meilleur contrôle du niveau général de la consommation de cannabis en agissant sur les prix d’acquisition, plutôt que sur une répression inopérante. C’est cette approche, fondée sur la prévention et une majoration des prix, qui a permis de réduire significativement le tabagisme en France.

+  3 questions à Christian Ben Lakhdar par  TerraNova le 4 octobre 2016

 

Source : Terra Nova